Blog Post Title

Subtitle

Maguysama Technologies
Odoo image and text block

Un prêt de 132 millions $ pour le projet hydroélectrique de 56 MW ​​Lom Pangar au Cameroun

3 avril 2012

Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a approuvé un prêt de 132 millions $ pour le projet hydroélectrique de 56 MW ​​Lom Pangar au Cameroun.

Le financement à taux zéro est fait pour "soutenir le développement économique du pays" et "améliorer considérablement la fourniture d'électricité aux foyers et aux entreprises à travers le Cameroun," dit la Banque mondiale.

La banque dit l'avantage immédiat sera une augmentation de 120 MW dans la production hydroélectrique à deux centrales hydroélectriques existantes, dont la fiabilité améliorée affectera jusqu'à 5 millions de Camerounais. [Michael: S'il vous plaît ajouter un peu de contexte sur la façon dont cette capacité permettra d'améliorer en le prenant de l'histoire 11/17/11 sur le site et en ajoutant un lien]

Le projet Lom Pangar a également reçu une aide financière de la Banque africaine de développement (BAD), Banque centrale africaine Unis pour le développement (BDEAC), la Banque européenne d'investissement (BEI), l'Association internationale de développement (IDA) Agence Française de Développement (AFD) et du gouvernement du Cameroun.

Les installations, sur la rivière Sanga, devraient aider à stocker l'eau pendant la saison des pluies et augmenteront la capacité de production hydroélectrique du Cameroun d'environ 40%.

"Le déficit énergétique de l'Afrique supprime sa croissance et aggrave la pauvreté, ce qui est certainement le cas au Cameroun où de nombreuses communautés sont privées d'énergie», déclare Obiageli Ezekwesili, président de la Banque mondiale pour la Région Afrique. "Lom Pangar marque une étape importante dans la transformation les lumières allumées dans plus de foyers et d'entreprises au Cameroun, en réduisant les coûts d'électricité, d'attirer de nouveaux investisseurs et d'améliorer la fiabilité en toute saison de l'électricité du pays."

Ezekwesili note également que le Cameroun a le troisième plus grand potentiel hydroélectrique inexploité en Afrique sub-saharienne, avec autant que 12.000 MW d'hydroélectricité encore à avoir.

Cameroun a annoncé son intention d'améliorer Lom Pangar en 2009.

.