LA BIOMASSE

 

Qu’est-ce que la biomasse ?

La biomasse (matière végétale) est une source d'énergie renouvelable. Grâce au processus de photosynthèse, les plantes captent l'énergie du soleil. Quand les plantes sont brûlées, elles libèrent l'énergie du soleil qu’elles contiennent. Energie biosmasseDe cette façon, la biomasse fonctionne comme une sorte de stock naturel de l'énergie solaire. Tant que la biomasse est produite de manière durable et que l'utilisation n’excède pas l'exploitation, le stock est inépuisable.

En général, il existe deux approches principales concernant les plantes utilisées pour la production d'énergie :

  • Les plantes cultivées spécialement pour l'utilisation d'énergie.

  • L'utilisation des résidus de plantes utilisés pour autre chose.

En fonction du climat, du milieu naturel et d’autres facteurs, la méthode préconisée peut varier. Pour faire simple, il existe deux façons d’utiliser la biomasse :

  • Soit convertir directement la biomasse en énergie sous forme de chaleur ou d'électricité.

  • Soit convertir la biomasse en biocarburants liquides ou en biogaz combustible.

Les possibilités d’actions dépendent de la nature de la ressource de biomasse.

D’où provient la biomasse ?


On distingue trois sources principales de biomasse :

  • La biomasse ligneuse, comme le bois, les feuilles mortes, la paille ou le fourrage qui peuvent être utilisés pour le rendement énergétique de la biomasse.Biomasse ligneuse En règle générale, la biomasse ligneuse est convertie par voie sèche.

  • La biomasse à glucidecomme les céréales, la betterave sucrière et la canne à sucre dont la valorisation se fait par conversion biologique, c'est-à-dire par fermentation ou distillation.

  • La biomasse oléagineusequi regroupe les plantes riches en lipide comme le colza et le palmier à huile. La biomasse oléagineuse est principalement destinée à servir de biocarburants. 

     

Comment valoriser la biomasse ?

Il existe plusieurs méthodes valables pour transformer la biomasse en forme d'énergie utilisable. La valorisation de la biomasse dépend directement de sa nature, c’est pourquoi il existe trois grandes méthodes de conversion : la conversion thermique, la conversion biologique et la conversion chimique.

  • La conversion thermique s’effectue par combustion, gazéification, torréfaction et pyrolyse. L’exemple le plus connu est celui du bois dont la combustion produit une chaleur non négligeable et utilisée par l’homme depuis la nuit des temps.

  • La conversion biologique est obtenue soit par fermentation soit par distillation. Un des cas les plus marquants de la conversion biologique est celui des biogaz comme le méthane qui est créé par la matière organique en décomposition.L’intérêt d’utiliser le méthane est double. Dans un premier temps, l’utilisation de ce puissant gaz à effet de serre évite sa dispersion dans l’atmosphère. Ensuite, le méthane est très énergétique. Il est à son tour transformé par combustion pour obtenir soit de la vapeur soit de la chaleur, selon les utilisations.

  • La dernière est la conversion chimique où l’on utilise des produits chimiques pour transformer la biomasse en produit énergétique.

Avantages et inconvénients de la biomasse

Les avantages de la biomasseBiomasse oléagineuse

 

  • Le plus grand avantage de l'énergie de la biomasse, c'est qu'elle est renouvelable. Les plantes et les arbres peuvent être cultivés afin d'être utilisés.

  • Un autre avantage majeur de la biomasse est qu'elle aide à la gestion des déchets solides. Chaque jour, des millions de tonnes de déchets solides sont produits, dont notamment lesdéchets biodégradables. Lorsque les déchets sont utilisés comme biomasse, on répond à deux demandes : la baisse de la pollution et l’augmentation des ressources énergétiques.

Les inconvénients de la biomasse

  • Par rapport aux combustibles fossiles, l'énergie de la biomasse est très chère. C’est avant tout dû au coût de la recherche. Avec le temps et les avancées techniques, l’énergie de la biomasse devrait être plus abordable.

  • Ensuite, il est important de distinguer les différentes sources de biomasse. Certains procédés de combustion, notamment avec le bois sont de forts producteurs de CO2, donc aussi nocifs que les énergies fossiles.

  • Certaines sources, bien que dites « renouvelables » nécessitent une gestion raisonnée. C’est le cas des forêts. Une surutilisation de la biomasse ligneuse augmenterait le phénomène de déforestation croissante et est considérablement nuisible pour l’équilibre environnemental naturel.


 

Conclusion

A l’heure où l’utilisation des énergies fossiles et nucléaires est remise en question, la biomasse apparaît comme une solution durable et positive, du moins sur certains points. La recherche est en cours et il est indéniable que certains procédés tels que les biogaz ou lesbiocarburants sont de réelles solutions. Par contre, il est tout aussi important de réaliser que dans l’énergie de biomasse, certains procédés comme la surexploitation du bois représente un danger environnemental majeur auquel il faut également trouver une alternative.

.